Dans le cadre du "grand débat", il est facile de constater que le thème du handicap n'attire que peu de passion, hors-mis les personnes concernées par leur propre situation, ou celle d'un membre de leur famille.

L'association handicaps-ensemble rencontre régulièrement certaines de ces personnes, souvent perdues dans les méandres administratifs et victimes d'une double peine : Handicap et impossibilité de faire valoir leurs droits par méconnaissance ou par "manque de moyens" de L’État.

En ce 11 février 2005, l'association a décidé de rendre publiques (anonymement) certaines de ces situations rencontrées. Ce n'est que quelques exemples par rapport à l'immensité des désespoirs que vivent les personnes concernées par le handicap que nous rencontrons.

L'association n'a que des petits moyens essentiellement humains avec lesquels elle accompagne, oriente, informe, tous ces rôles qui devraient être ceux des services publics!

Alors, lisez, réagissez, partagez, ces situations inconnues du grand public ne devraient pas exister.

0
0
0
s2smodern

Depuis les directives européennes édifiantes de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Économiques) de 1996 [en gros : ne pas faire de réformes globales brutes, mais les faire par petites touches apparemment insignifiantes qui ne pourront pas mobiliser massivement les usagers], les gouvernements successifs se sont tous appliqués à démanteler les services publics soi-disant trop onéreux.

22 ans plus tard, les résultats sont de plus en plus visibles.

0
0
0
s2smodern

Le 5 juillet 2016, l'Assurance Maladie de la Seine -Saint-Denis a emis un flash d'informations reprenant la liste des actes non facturables.

0
0
0
s2smodern